Florian Chenaux compte franchir un nouveau palier à l’aube de cette nouvelle saison

  • 24 mars 2019

La Liberté, le 16.03.2019

Après une année 2018 marquée par des résultats très prometteurs, Florian Chenaux compte franchir un nouveau palier à l’aube de cette nouvelle saison.

S’il désirait améliorer sa meilleure performance en Coupe du monde (22e en Afrique du Sud), le Fribourgeois se devait de mettre toutes les chances de son côté. Outre son changement d’équipe au profit du Team BMC Fribourg, le vététiste de 26 ans va désormais recevoir les services d’un préparateur physique, d’un diététicien ainsi que d’un coach mental. «Ce sont beaucoup de petits détails mais sur le long terme, cela peut faire la différence», explique-t-il.

Mais le changement le plus radical sera son encadrement en Coupe du monde. Florian Chenaux intégrera pour les différentes épreuves mondiales la prestigieuse équipe BMC Mountainbike Racing Team, une des meilleures de la planète. «L’année passée, je me sentais seul sur ces courses. J’étais un peu mon propre mécano. Donc ça va être un énorme pas en avant», commente-t-il.

En rejoignant une formation notamment composée du champion de France Titouan Carod et du champion de Suisse espoir Filippo Colombo, Florian Chenaux bénéficiera d’une structure professionnelle. «Pour cinq à six coureurs, nous prévoyons une quinzaine de personnes dans le staff. Le budget d’un coureur élite avoisine les 100 000 francs par saison», révèle David Chassot, manager de l’équipe. «En intégrant notre formation, Florian pourra profiter de nos prestations grâce à un accord financier et sportif. Mais il amènera également un peu de rêve et d’ambition dans une équipe habituée au succès», ajoute-t-il. Le Fribourgeois sera également conseillé par le directeur sportif et double vainqueur du Grand Raid, Alexandre Moos. «Je peine à réaliser tout ce que cela va changer, vu que je n’en ai pas encore profité. Mais ma motivation est encore plus grande», se réjouit-il.

Il retrouvera le team fribourgeois de BMC sur le circuit national. Aux côtés de son frère Adrien, de Léo L’Homme et d’Arnaud Hertling, Florian Chenaux vise un top 10 en Coupe de Suisse. «Je désire également gagner en régularité au niveau mondial», avance-t-il. Et un peu plus profond dans sa tête, une petite idée naît gentiment grâce à cette nouvelle structure: «Les Jeux olympiques, c’est bien sûr un rêve.» GRÉGOIRE PERROUD

Pas de réponses à "Florian Chenaux compte franchir un nouveau palier à l’aube de cette nouvelle saison"


    Quelque chose à dire?

    html est OK